Comment adopter une alimentation durable et responsable ?

par | Sep 10, 2020

Manger durable : Et si cette expression à la mode n’était pas seulement pour bobos et avait beaucoup d’avantages ?  Bonne pour la planète, pour la santé et pour le portefeuille, l’alimentation durable est un beau programme. Mais qu’est ce que c’est au juste ?

L’alimentation durable c’est adopter des nouvelles habitudes alimentaires qui :

  • diminuent l’impact de l’alimentation sur notre environnement
  • sont économiquement équitables en rémunérant convenablement les petits producteurs
  • sont bénéfiques pour notre santé 

Parce que s’alimenter durablement, c’est aussi bon pour nous que pour la planète, découvrons ensemble quels gestes et pratiques à adopter.

  • Où faire ses courses ? Privilégiez les circuits courts et locaux 
  • Quels aliments privilégier ? Réduire la viande et optez pour des produits locaux, de saison
  • Comment cuisiner durablement ? Les ustensiles éco-friendly
  • Comment éviter le gaspillage alimentaire ? Quelques astuces 
Crédit Markus Spiske

Faire des courses éco-responsable 

Marre d’aller faire vos courses dans des supermarchés proposant des produits de piètre qualité, venants du bout du monde et emballés dans du plastique ? Ne vous en faites pas, que vous vivez en ville ou la campagne, de nombreuses alternatives existent. 

Rien de nouveau, ni de révolutionnaire. Ces circuits courts et locaux offrent un mode de consommation plus lents et plus sensés. En plus de pouvoir acheter des produits de qualité, sain et éco-friendly, vous pouvez choisir de taper la discute avec un paysan ou de pas bouger de votre canapé en commandant en ligne. 

  • Pour les bavards qui souhaite faire la causette avec un paysan ou avec des personnes engagés, faire ses courses en AMAP, à  La ruche qui dit oui ou Au bout du champ (à paris) est idéal
  • Pour les flemmards ou ceux qui n’ont pas le temps, le drive fermier ou les paniers bio permet de manger écolo et sainement en toute simplicité et rapidité
  • Pour ceux qui aiment mettre la main à la pâte, les magasins en vrac fera leur bonheur. En plus de choisir la quantité exacte et de jouer aux apprentis vendeurs, les produits proposés sont équitables et sains et évidemment éco-friendly puisqu’il n’y pas d’emballage
  • Pour les pro de la récup, récupérer des paniers non vendus ou des sandwichs grâce aux applications Phenix et Too good Togo

Alors à vos courses, partez !

Crédit : Alexandr Podvalny

Manger des aliments bas carbone

Pour une alimentation durable, il y a certains aliments à privilégier et d’autres à éviter. Heureusement aucun régimes n’est à suivre, seulement quelques habitudes alimentaires et gestes sont à mettre en place. 

  • Manger moins de viande 

L’idée n’est pas de se convertir en bouffeur de graine, mais de réduire sa consommation de viande en privilégiant des repas végétariens qui vous apporteront autant de protéines que celles animales.

Il a été prouvé qu’en diminuant par 2 la consommation de viande, soit 5 repas à base de protéines animales par semaine, vous éviter le rejet dans l’atmosphère de 345 kg de CO2 par an et économisez 18 euros par personne par moi. 

  • Manger de saison et local 

Qui vous a dit que c’était cool de manger des tomates en hiver cultivées à l’autre bout du monde ? En plus de polluer notre planète parce qu’elles ont voyagé des heures en avion ou en bateau pour parvenir jusqu’à notre assiettes, ces tomates n’auront pas aussi bon goût que celles qui sont produites pas des petits producteurs du sud de la France. 

En France, nous avons la chance d’avoir une grande variété de fruit et de légumes à chaque saison et de petits producteurs, alors rien de plus facile de trouver des produits de saison et locaux, qui sont meilleurs pour la santé et pour l’environnement.

  • Manger Bio 

Une alimentation sans pesticides, est meilleure pour la santé et permets également d’éviter de contaminer les sols et l’air. Alors si vous le pouvez rendez à la Biocop pour acheter bio et en vrac.

  • Manger des aliments cru 

En plus d’avoir le mérite d’être rapide à préparer et ne pas nécessiter d’électricité, les légumes crus regorgent de vitamines bénéficient pour la santé. Alors, à vos couteaux pour préparer de délicieuses salades de crudités.

  • Manger “fait maison”

Pain, gâteau, yaourt maison…. Si vous avez le temps et que vous aimez cuisiner, rien de mieux que le fait maison. Bien meilleur en goût que les produits transformés, les gâteaux et yaourts maison ne contiennent pas de conservateurs et sont plus économiques.

Crédit : Todd Quackenbush

Equiper sa cuisine d’ustensiles durables 

S’équiper d’ustensiles durables et de bonne qualité est important pour avoir une alimentation durable, saine et responsable.

Afin de ne pas renouveler vos ustensiles tous les ans privilégiez des matériaux naturels et solides, comme le bois, l’inox et la fonte.

  • Des poêles ou casseroles en inox ou fonte au lieu du téfal qui s’abîme vite
  • des ustensiles en bois plutôt qu’en  plastique qui peuvent fondre et répandre des micro-particules toxiques sur la nourriture

Ensuite, privilégiez des ustensiles à usage manuel plutôt qu’électrique afin de faire des économies d’énergie : 

  • un presse-purée plutôt qu’un mixeur, vous permettra de faire des économie d’électricité
  • un mortier pour broyer les épices et moulin à sel et à poivre plutôt que l’acheter des épices dans des moulins en plastiques
  • un presse agrume manuel en bois plutôt qu’un électrique
  • un machine à café à l’italienne plutôt qu’une machine Nexpresso

Bannir le plastique de sa cuisine est éco-friendly pour plusieurs raisons : 

  • Le bisphénol A ou BPA composant du plastique est perturbateur endocrinien qui est réputé cancérigène
  • Le plastique est produit à partir du pétrole qui est une ressource non renouvelable 
  • Le plastique s’il est chauffé peut déposer des particules nocives sur les aliments ingérés
Crédit : Jasmin Sessler

Eviter gaspillage alimentaire

Maintenant que vous avez les clefs en main pour acheter, manger et cuisiner, il serait trop bête que tout ce travail finissent à la poubelle. Le b.a-ba d’une alimentation durable et écolo est d’éviter de gaspiller la nourriture.

Voici quelques gestes anti-gaspillage à adopter :

  • faire des menus à la semaine pour planifier les repas à l’avance
  • faire une liste des courses et n’acheter que ce qu’il y a sur la liste
  • faire les courses sans avoir faim pour ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre
  • faire ses courses dans un magasin en vrac pour acheter la quantité nécessaire
  • comprendre les dates de péremption : « À consommer de préférence avant (le) » (DDM – date de durabilité minimale vs « À consommer jusqu’au » (DLC – date limite de consommation) :
  • cuisiner les fanes et les épluchures et utiliser les restes

Si l’alimentation durable à encore des secrets pour vous, n’hésitez pas à vous inscrire au programme Noon – Act Save Impact

La nOOnLetter